0
 
Si vous faites le dépistage, faites-le schtroumpfement!

De 50 à 69 ans, un Mammotest gratuit peut être réalisé tous les 2 ans afin de dépister de manière précoce un cancer du sein. Plus un cancer du sein est détecté tôt, plus vos chances de guérison sont élevées. Il est donc important d’y prendre part!

Nous vous invitons à participer et à prendre rendez-vous dès que vous recevez l’invitation du CCR (en Wallonie) ou de Brumammo (à Bruxelles) dans votre boîte aux lettres. Cette invitation vous est envoyée automatiquement.

Attention: le dépistage du cancer du sein est recommandé pour les femmes qui n’ont pas de problèmes aux seins. En cas de problèmes aux seins, consultez votre médecin.

Questions fréquentes sur le Mammotest

Que faire si vous avez un risque plus élevé?

Le dépistage du cancer du sein organisé s’adresse aux femmes qui n’ont pas de problèmes aux seins. Votre risque d’un cancer du sein est plus élevé si:

  • Au moins deux membres de votre famille proche (enfants, parents, grands-parents, frères, sœurs, oncles et tantes) ont eu un cancer du sein;
  • Vous avez eu un cancer du sein;
  • Au moins un membre de votre famille proche a eu un cancer du sein avant l’âge de 40 ans;
  • Vous avez constaté un changement au niveau de votre sein (une « boule », une inflammation, la peau qui se déforme, un écoulement …).

Si vous êtes sujette aux cas cités précédemment, consultez votre médecin. Il vous guidera dans les démarches à suivre.

Pourquoi pas un Mammotest annuel?

Une mammographie annuelle vous expose inutilement aux rayons X. Actuellement, il est recommandé de ne pas dépasser la fréquence d’une mammographie tous les deux ans, de préférence dans le cadre du Mammotest avec son assurance de qualité.

Pourquoi pas un Mammotest pour les femmes de moins de 50 ans?

En dessous de 50 ans, le cancer du sein survient moins fréquemment. En outre, les seins sont généralement plus denses: ils contiennent plus de tissus glandulaires. Ceci rend la mammographie moins lisible.

Même si la dose d’irradiation est très faible, il s’agit néanmoins de rayons ciblés uniquement sur les seins. En réalisant des mammographies avant 50 ans, on augmente les risques de cancers causés par l’exposition aux rayons X. En effet, plus le tissu mammaire est jeune, plus il est sensible à l’exposition des rayons X. Une femme sur 22, entre 40 et 50 ans, dont le cancer du sein est détecté par le biais d’une mammographie annuelle, est dans cette situation : son cancer est causé par l’exposition aux rayons X.

Pourquoi pas un Mammotest pour les femmes de plus de 69 ans?

Après 69 ans, le dépistage pourrait être utile, mais il n’est actuellement pas gratuit. Le gouvernement a choisi de focaliser ses moyens sur la tranche d’âge qui bénéficie le plus du Mammotest : 50 - 69 ans. Cela ne signifie pas que le Mammotest ne pourrait pas être utile après 69 ans. Dans certains pays (comme p.ex. aux Pays-Bas), le Mammotest est proposé aux femmes jusqu’à 74 ans.

Pourquoi la limite d’âge actuelle?

Le risque qu’un éventuel cancer du sein cause des problèmes de santé est moins élevé que les effets indésirables d’un traitement, en se basant sur l’espérance de vie des femmes plus âgées.

Dans cette tranche d’âge, peu de femmes meurent à cause d’un cancer du sein en comparaison à d’autres causes de décès. La recherche scientifique démontre qu’une grande partie de la population a, au moment du décès, un cancer non détecté. Le traitement pourrait causer plus de souffrance, mais sans améliorer pour autant l’espérance ou la qualité de vie. Les désavantages du dépistage sont donc plus importants que les bénéfices.

L’espérance de vie augmente. L’idée d’élargir l’accès au Mammotest jusqu’à 74 ans, comme aux Pays-Bas, est à discuter.

Pourquoi ne pas prévoir systématiquement une échographie lors du Mammotest?

L’échographie est un examen complémentaire qui est pratiqué lorsque le Mammotest montre une image anormale, c’est un des examens possible (échographie, autre cliché agrandi, autre cliché avec une autre incidence ….) pour le suivi d’un Mammotest suspect.

Faire une échographie prend plus de temps qu’une mammographie. Une échographie peut montrer des lésions qui, après des examens supplémentaires, peuvent ne pas être cancéreuses. Ces « fausses alertes » entraînent une anxiété et des examens supplémentaires inutiles tels que des biopsies et des ponctions.

Une échographie supplémentaire peut être nécessaire si la densité de vos seins est trop élevée.

Que faire si vous remarquez un changement au niveau d’un sein entre deux Mammotests?

Il est possible qu’un cancer ne puisse pas être détecté lors d’un Mammotest. Ou qu’il se développe entre deux Mammotests. Il est donc important de bien connaître ses seins, et de consulter son médecin si une anomalie apparaît.

Si vous remarquez un des signes suivants, consultez votre médecin rapidement:

  • une grosseur ou un gonflement dans le sein;
  • une grosseur ou un gonflement au niveau de l’aisselle, sous la clavicule ou le long du sternum;
  • la desquamation (peau qui pèle) ou rougeur du mamelon, ou un mamelon soudainement inversé;
  • un petit creux sur la surface du sein;
  • un suintement du mamelon (eau, sang, de couleur verte ou laiteuse);
  • un sein anormalement chaud, rouge ou enflammé;
  • une petite blessure qui se cicatrise mal;
  • une douleur dans le sein, une différence au toucher.

Avez-vous des questions sur le dépistage organisé du cancer du sein, le Mammotest ? Ne tardez pas à contacter CCR (Wallonie, www.ccref.org) ou Brumammo (Bruxelles,www.brumammo.be).