nl | en | fr
 0
 
 08/01/2014 Le cancer du sein

Métastases

Les cellules malignes ont la capacité d'envahir d'autres tissus. Par exemple, la tumeur d'origine peut se développer dans un vaisseau sanguin ou dans un vaisseau lymphatique. Les cellules malignes ont la capacité d'envahir d'autres tissus. Par exemple, la tumeur d'origine peut se développer dans un vaisseau sanguin ou dans un vaisseau lymphatique. Il est possible que certaines des cellules se détachent de la tumeur d'origine et qu'elles soient entraînées avec le sang ou la lymphe et se déposent dans d'autres endroits du corps par la pression du flux qui les entoure. Si ces cellules recommencent à se diviser et à se reproduire dans ces endroits (ce qui peut parfois prendre des années), nouvelle tumeur est formée ailleurs dans le corps. Ceci est appelé métastase. Le cancer qui est ainsi créé est appelé cancer secondaire. Le cancer du sein est capable de s’étendre à de nombreux organes, mais si des métastases se développent, c’est habituellement dans: - Les os; - Le foie; - Les poumons; - Le cerveau. Si quelqu’un développe des métastases, elles ne sont généralement pas limitées à un organe, mais plusieurs métastases se logent dans différents organes. Si la présence de métastases est révélée, cela se produit chez 80% des patients dans les cinq ans suivant leur diagnostic initial (cancer du sein primaire). Chez 90% des patients, cela se produit au cours des 10 années. Exceptionnellement, il arrive qu'il y ait encore une manifestation de métastases plus de 10 ans après le premier diagnostic. Le cancer qui s’est répandu continue d'être un cancer de l'endroit où la maladie est apparue initialement. C’est donc une erreur de penser que le cancer du sein qui est s’est répandu aux poumons soit devenu un cancer du poumon. A vrai dire, le cancer du sein va dans les poumons. En effet, les cellules conservent toujours la plupart des caractéristiques des cellules cancéreuses du sein.

Les symptômes du cancer du sein métastatique

Il y a quelques symptômes généraux qui peuvent se produire dans le cas du cancer du sein métastatique: - Fatigue. - Sentiment général de maladie. - Diminution de l'appétit De plus, les symptômes du cancer du sein métastatique dépendent de l’endroit où la métastase est située. Vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans: - Métastases dans les os. - Métastases dans le cerveau. - Métastases dans le foie.

Informations générales sur le traitement du cancer du sein métastatique

Le traitement du cancer du sein métastatique a buts importants: - Tuer les cellules cancéreuses présentes. - Stopper la poursuite de la progression du cancer le plus longtemps possible. - Conserver autant que possible la qualité de vie. Même si le traitement n’est pas en mesure de détruire complètement le cancer, la croissance de la tumeur peut, grâce au traitement, être arrêté ou fortement ralentie pour quelques mois et même pour des années chez certains patients. Le nombre de possibilités de traitement pour le cancer du sein métastatique est en constante augmentation. Le traitement qui sera proposé est déterminé pour chaque patient sur base du diagnostic individuel. Autrement dit, il n'y a pas un seul traitement ou une série de traitements qui sont automatiquement administrés et qu’il est inutile de comparer de deux patients et leurs traitements. Parce qu’il y a de plus en plus de possibilités de traitement, si des tests ou symptômes indiquent qu’une certaine thérapie ne fonctionne pas, souvent, on peut passer de l’un à l’autre. Ci-dessous, vous trouverez des informations générales sur le traitement anti-tumoral du cancer du sein métastatique, sous forme de chimiothérapie, radiothérapie, hormonothérapie et thérapie biologique. Dans les articles spécifiques, vous pouvez trouver des informations supplémentaires sur les symptômes en fonction de l'endroit où la métastase est située.

Chimiothérapie

Il existe différents types de chimiothérapie qui peut être utilisée lors du cancer du sein métastatique. Les types les plus courants sont: - Anthracyclines: Doxorubicine (Adriamycine, Adriblastina, Caelyx, Doxorubin, Myocet) Epirubicin (Farmorubicine) - Taxanes: Docetaxel (Taxotere) Paclitaxel (Taxol) Paclitaxel en particules d'albumine liées (Abraxane) - Dérivés de platine: Cisplatin (Platinol) Carboplatin (Paraplatin) - Autres: Capecitabine (Xeloda) Vinorelbine (Navelbine) Gemcitabine (Gemzar)

Thérapie hormonale

Tout comme dans le cas de la tumeur primaire du sein, le traitement hormonal est seulement une option de traitement si les cellules tumorales du cancer du sein métastatique sont des récepteurs d’œstrogène et / ou de progestérone positifs. Il existe différents types de traitements hormonaux qui peuvent être utilisés dans le cas du cancer du sein métastatique. Certains d'entre eux sont également utilisés pour le cancer primitif du sein, d'autres non. Plus d'informations peuvent être trouvées dans l'article «Thérapie hormonale».

Thérapie biologique

Herceptin (trastuzumab) Tykerb (lapatinib)

Inhibiteurs d'angiogénèse contre le cancer du sein métastatique

Avastin (bevacizumab)

Chirurgie

Une opération n’est généralement pas une option dans le traitement du cancer du sein métastatique. Elle n’est appliquée uniquement si la tumeur provoque des symptômes sévères et peut facilement être enlevée car elle est facilement accessible.

Radiothérapie

La radiothérapie est parfois utilisée afin de réduire de grosses tumeurs qui provoquent des symptômes graves. Le plus fréquemment, l’irradiation est utilisée pour des métastases dans l'os afin de lutter contre la douleur ou réduire le risque de fractures.

Pronostic

Les pronostics d'un patient avec un cancer du sein métastatique ne sont pas bons. La probabilité d'une guérison définitive est très faible. En raison de l’apparition de nombreux nouveaux traitements, il y a eu de grands progrès ces dernières années mais dans l'ensemble, les résultats restent néanmoins décevants. Cependant, le diagnostic de métastases ne signifie pas automatiquement une fin de vie proche. Le type le plus commun de métastases, à savoir les métastases osseuses, est bien «toléré» par de nombreux patients. Chaque oncologue connaît certains de ses patients atteints de cancer qui ont encore su vivre et fonctionner en société pendant une décennie avec des métastases osseuses dans de très bonnes conditions (en termes de qualité de vie). Néanmoins, on ne peut pas dire beaucoup statistiquement en ce qui concerne le pronostic en termes d’années. Chaque patient répond individuellement au traitement. Mais cela nous amène à l'objectif principal d'un traitement pour le cancer du sein métastatique. Il a été une fois exprimé: It's not adding years to life, but adding life to years. Librement traduit «L’important, c’est de ne pas ajouter des années à la vie, mais (bien) de la vie aux années». La qualité de vie ne devrait donc pas être dictée par les médecins, mais est le résultat de ce que le patient considère comme étant de qualité dans sa vie. Même si il semble que la qualité ne soit pas précieuse pour le monde extérieur, ce n’est pas au monde extérieur d’en juger. Le traitement devrait viser en priorité à maximiser le confort du patient de manière à favoriser sa qualité de vie et certainement pas à la prolongation artificielle du processus de la maladie.