nl | en | fr
 0
 
 02/05/2015 Actualité

10 conseils pour les femmes qui pratiquent le cyclisme

Les 24hours cycling Zolder, Ladies Fun Rides à Oudenaarde et Knokke, les Ladies-Only, Ride2Barca, le Tour en Rose et, le dernier mais pas le moindre, Climbing for Life sur le Galibier, mettront de très nombreux cyclistes (hommes et femmes confondus) au défi. Think-Pink essaye de proposer des événements à la portée de tous, mais souhaite surtout inciter tout un chacun à faire du cyclisme un chouette hobby, et ce, d'une manière raisonnable, de sorte à en retirer un maximum de plaisir et de bénéfice pour la santé. Voici une série de petits conseils adressés à nos femmes cyclistes, issus en partie du magazine dédié au cyclisme « Grinta »:

1. Ne prenez pas exemple sur les hommes

Les hommes roulent en règle générale plus rapidement et parcourent, de ce fait, souvent plus de kilomètres. Ne vous énervez donc pas trop par rapport à leur vitesse et la distance qu'ils parcourent.

2. Veillez à une progression

Si vous êtes débutante, améliorez progressivement vos capacités. Si vous pratiquez déjà d'autres sports, tenez compte du fait que le cyclisme est différent de la marche ou de la natation. Mais il est indéniable que vous avez un gros avantage. Si vous prenez part à un défi, faites en sorte d'être déjà préparée à minimum 3/4 de la distance.

3. Pédalez en compagnie

Il y a certainement des amis ou des amies qui souhaiteront vous accompagner. Il est important que vous vous entouriez autant que possible de personnes de votre niveau. Si le niveau de votre partenaire est inférieur au vôtre, vous ne ferez aucun progrès et cela deviendra vite ennuyeux. S'il est supérieur, le surmenage sera rapidement au rendez-vous. Faire du vélo en groupe (et s'arrêter un instant sur une terrasse) est en outre bien plus chouette.

4. Choisissez un défi

De nombreuses personnes ont besoin d'un objectif vers lequel s'orienter. Les multiples événements de cyclisme de Think-Pink sont, à cet effet, idéaux. Votre défi respecte votre plan d'amélioration. Donnez également rendez-vous à des amies ou des amis afin de relever ce défi ensemble. Cela procure une forte motivation, même s'il y a un peu de vent ou si le courage n’y est pas. Toujours à la recherche d'un défi ? Inscrivez-vous aujourd'hui à l'un de nos défis ou réfléchissez d'ores et déjà à ce que vous voudrez faire au printemps prochain.

5. Utilisez le matériel adéquat

Un bon vélo est particulièrement important. Il augmente vos capacités ainsi que votre plaisir lorsque vous pédalez. Veillez également à ce que votre vélo soit bien réglé, votre réparateur pourra vous y aider. Il existe en outre des selles et des cadres spéciaux pour les femmes, un petit détail pourtant important.

6. Choisissez la bonne tenue

La tenue est elle aussi importante, surtout le pantalon. La peau de chamois dans les pantalons Think-Pink est d'une qualité optimale pour une raison claire : aucun compromis n'est fait sur le confort ! Les pantalons sont par ailleurs finis avec des élastiques qui ne serrent pas au ventre ou aux cuisses. N'optez que pour l'excellence. Un soutien-gorge de sport résistant peut également avoir son importance. C'est spécialement parce que les femmes qui pratiquent le cyclisme aiment aussi avoir de chouettes maillots et pantalons que Think-Pink a commercialisé sa propre collection à prix coûtant. Vous trouverez toutes les informations sur notre shop en ligne.

7. Pédalez en souplesse

Pédalez le plus en souplesse possible et n'appuyez pas trop fort sur la pédale. Cela peut occasionner des blessures au genou et fera plutôt obstacle à votre progression. Ne regardez pas à la cadence des autres et essayez de pédaler le plus en souplesse possible. Faites également attention à la position de vos genoux lorsque vous pédalez : ils doivent toujours être dans le prolongement de vos chevilles.

8. Le changement est important

N'effectuez pas toujours le même itinéraire mais cherchez de nouveaux environnements. Le changement est important pour votre plaisir. Définissez au préalable un chouette parcours. Choisissez un itinéraire réalisable en termes de kilomètres et de côtes.

9. Pratiquez également d'autres sports

Ce n'est pas parce que vous faites du cyclisme que vous devez mettre les autres sports ou types d’exercice de côté. Durant l'hiver, vous pouvez opter pour une autre activité afin d'entretenir votre forme. Si vous alternez avec la course par exemple, cela améliorera votre niveau dans les deux sports.

10. Le repos est lui aussi important

En cas de blessures ou de fatigue, il est préférable que vous vous reposiez un peu. Écoutez votre corps. De cette façon, vous persévèrerez toute votre vie.