Droits du patient

Les patient(e)s atteint(e)s d'un cancer du sein ont un droit fondamental aux meilleurs soins possibles. Chaque jour, nous œuvrons pour un traitement, une information, des soins et un suivi encore meilleurs. L'impact financier pour les patient(e)s et leurs familles est également d’une importance particulière pour nous.

Table Ronde sur le cancer du sein

Comment essayons-nous d’atteindre nos objectifs ? Think Pink a déjà organisé deux Tables Rondes sur le cancer du sein. La Table Ronde la plus récente a eu lieu le 26 novembre 2020 via Zoom. Une trentaine de parties prenantes y ont discuté sur divers sujets afin d'établir les priorités pour les années à venir. Les chercheurs, les médecins spécialistes, les infirmières, les pouvoirs publics, le secteur des assurances, les organisations de patients et l'industrie pharmaceutique ont tous pris part au débat.

Pour Think Pink, l'objectif de cette réunion annuelle est double : dresser le bilan de l'année écoulée et définir les points d'action prioritaires pour l'année à venir. En raison de la situation sanitaire liée au COVID-19, nous avons cette année organisé une Table Ronde numérique. Malgré ces circonstances exceptionnelles, nous sommes heureux d’avoir pu compter une fois encore sur un très grand enthousiasme, un intérêt majeur et une participation remarquable de chaque personne présente lors de cette édition virtuelle. Nous espérons que cette réunion aura permis à chacun et chacune de dégager de nouvelles idées à développer en 2021. Pour nous, en tous cas, l’année 2021 s’annonce prometteuse et devrait tourner à plein régime ! 

9 points d'action prioritaires pour 2021

Après la troisième Table Ronde et des consultations internes, nous avons une image plus claire des 9 priorités autour desquelles nous voulons travailler en 2021.  Vous les trouverez ci-dessous.

1) Veiller à ce que les traitements du cancer du sein ne puissent être effectués que dans des Cliniques du Sein agréées et ne soient remboursés que dans celles-ci.

2) Viser un taux de participation plus élevé aux programmes officiels de dépistage en particulier en Wallonie et Bruxelles notamment par une sensibilisation locale avec l'aide des communes Think Pink. 

3) Recommander que les « real world data » sur le cancer du sein soient facilement accessibles pour les décisions politiques et la recherche, et que les rechutes soient enregistrées de façon permanente.

4) Mettre à jour le livre Think Pink et retravailler l'application Think Pink Guide afin de mieux répondre aux besoins des patients et leur donner une voix active dans le processus de compréhension et de décision de leur traitement. 

5) Plaider pour que le refroidissement du cuir chevelu soit utilisé de manière plus spécifique et défendre la possibilité d’obtenir un remboursement lorsque cela est possible comme alternative à une perruque.

6) Assurer le suivi du projet pilote (1er juillet 2019 au 30 juin 2022) concernant le remboursement des tests de profilage d’expression génétique pour déterminer la sensibilité à la chimiothérapie, évitant ainsi à certains patients d’avoir recours à une chimiothérapie inutile. 

7) Renforcer le lien et la communication entre d’une part les médecins, les soignants, les chercheurs et les hôpitaux et d’autre part les patient(e)s.

8) Garantir une approche structurée, un cadre juridique clair et un financement continu des projets pilotes pour l'hospitalisation à domicile, même après la phase pilote. 

9) Assurer un suivi des priorités à l’aide d’ : 
- un focus interne mensuel sur un point d'action ;
- une mise à jour trimestrielle pour les participants de la Table Ronde ; 
- une révision annuelle des priorités ;
- une consultation régulière avec les ministres concernés.

Compte-rendu

Lisez le compte-rendu complet ici.

Propositions politiques

Think Pink siège dans de nombreux groupes de travail, tant au niveau régional qu’au niveau national. De cette façon, nous pouvons facilement communiquer nos priorités au monde politique et nous pouvons aider activement à la réalisation de certains dossiers importants pour les victorieux(ses). Dans ce cadre, Think Pink organise également des consultations et assure un contact régulier avec les différents cabinets ministériels compétents.

Parmi les propositions politiques, on retrouve par exemple : les dossiers de remboursement à l'INAMI, les campagnes de dépistage organisées par les autorités régionales, des ajustements à la législation sur les assurances et de nombreux autres sujets que nous considérons importants de défendre pour les victorieux(ses) et leur entourage.

Campagnes, médias et actions

Think Pink organise régulièrement des campagnes spécifiques via ses médias ou en collaboration avec ses partenaires. Ainsi, en 2019, nous avons mis en place une campagne soutenue par Roche et Tempo-Team pendant laquelle nous avons distribué plus de 100 000 pralines en forme de sein à 17 endroits différents du pays. Tout ceci dans le but d’encourager le dépistage du cancer du sein.