Droits du patient

Les patients atteints d'un cancer du sein ont un droit fondamental aux meilleurs soins possibles. Chaque jour, Think Pink œuvre pour un traitement, une information, des soins et un suivi encore meilleurs. L'impact financier pour les patients et leurs familles est également d’une importance particulière pour nous.

Table ronde sur le cancer du sein

Comment est-ce que nous essayons d’atteindre nos objectifs? Think Pink a déjà organisé deux tables rondes sur le cancer du sein. La table ronde la plus récente a eu lieu le 8 octobre 2019 à Bruxelles. Une trentaine de parties prenantes y ont discuté sur divers sujets afin d'établir les priorités pour les années à venir. Les chercheurs,  les oncologues, les radiologues, les infirmières, les agences gouvernementales, le secteur des assurances et l'industrie pharmaceutique ont tous pris part au débat.

Les participants ont établi 9 priorités claires :

  1. Les traitements contre le cancer du sein ne doivent être possibles et remboursés que dans les Cliniques du Sein reconnues.
  2. Les programmes officiels de dépistage sont encouragés de manière plus active et doivent atteindre un niveau supérieur à la moyenne européenne, en attendant la révision des directives en la matière.
  3. Les patientes ayant des besoins médicaux importants doivent avoir accès à des médicaments novateurs, remboursés par le biais d’une procédure accélérée (« fast track ») et d’un système « Pay for Performance ».
  4. Les « real world data » sur le cancer du sein devraient être aisément accessibles pour la prise de décisions stratégiques et la recherche. L’enregistrement permanent de rechutes est indispensable.
  5. Grâce à entre autres l’application Think Pink Guide et au livre Think Pink, les patientes sont mieux informées pour pouvoir traiter toutes les informations plus facilement et plus rapidement pendant et après leur traitement.
  6. Des recherches complémentaires devraient nous permettre d’évaluer plus objectivement les besoins sociaux et psychologiques des patientes atteintes d’un cancer du sein.
  7. Le refroidissement du cuir chevelu doit être utilisé plus spécifiquement et être partiellement remboursé, en tant qu’alternative au remboursement d’une perruque.
  8. Les tests d’expression génique permettant d’identifier les patientes susceptibles de bénéficier d’une chimiothérapie adjuvante du cancer du sein, doivent être intégralement remboursés.
  9. L’évaluation annuelle devrait permettre de suivre les progrès du Plan d’action contre le cancer du sein, dans le cadre duquel des consultations régulières seraient organisées avec les ministres compétents.  
Compte-rendu

Lisez le compte-rendu complet ici.

Propositions politiques

Think Pink siège dans de nombreux groupes de travail, tant au niveau régional qu’au niveau national. De cette façon, nous pouvons facilement communiquer nos priorités à la politique et nous pouvons activement aider à réaliser certains dossiers qui sont importants pour les victorieuses. Dans ce cadre, Think Pink organise également des consultations et des contacts réguliers avec les différents cabinets des ministres compétents.

Il y a, par exemple, les dossiers de remboursement au RIZIV, les campagnes de dépistage organisées par les autorités régionales, des ajustements à la législation sur les assurances et de nombreuses autres propositions politiques que nous considérons importantes pour les victorieuses et leur entourage.

Campagnes, médias et actions

Think Pink organise régulièrement des campagnes spécifiques via les médias ou ensemble avec les partenaires. Ainsi, en 2019, il y a eu une campagne soutenue par Roche et Tempo-Team pendant laquelle nous avons distribué plus de 100 000 pralines en forme de sein à 17 endroits différents dans le pays. Tout ceci dans le but d’encourager le dépistage du cancer du sein.