nl | en | fr
 0
 

L’égalité des chances pour tous les victorieux en Europe ?

Est-ce qu’au sein de l’Union Européenne, le pays d’où vous venez en tant que victorieux peut déterminer les chances de guérison d’entre autres le cancer du sein ? Think-Pink trouve que non. Nous avons souligné cette position hier lors d’un débat au sein du Parlement Européen, où nous étions invités par l’organisation Roumaine Renasterea Foundation. Le sujet était le rapport « Closing the gap on women’s health in Europe ». 

Une concertation et initiative européenne indispensable

La commissaire européenne Corina Cretu (politique régionale), les membres du parlement européens et l’administration européenne ont discuté ensemble des différences entre les pays européens. Et elles sont grandes : les victorieux en Belgique ont 25 % plus de chances de survivre d’un cancer du sein que par exemple un victorieux en Roumanie. Et cela ne devrait pas être acceptable : ce dont Think-Pink est convaincu.

Que souhaitons-nous voir changer ?
  • Les soins de santé sont trop différents dans divers pays.
  • Nous n’apprenons pas assez l’un de l’autre. Les bonnes pratiques doivent être échangés plus facilement.

Les Cliniques du Sein n’existent par exemple pas dans beaucoup de pays, bien qu’il est prouvé qu’elles fonctionnent et qu’elles offrent plus de chances aux victorieux.

Êtes-vous curieux de découvrir le résumé du rapport ?
Vous pouvez le lire ici.
Vers le rapport intégral