nl | en | fr
 0
 
 24/05/2017 Actualité

Lors du Think-Pink Challenge, des femmes vont pédaler et marcher dans la lutte contre le cancer du sein

Pendant le weekend de l’Ascension la campagne nationale du cancer du sein, Think-Pink, passe à la vitesse supérieure dans la lutte contre le cancer du sein. 78 cyclistes se présenteront à la ligne de départ à Grammont pour le Bike for Think-Pink Challenge qui durera 4 jours, 50 randonneurs marcheront durant 2 jours pour le Walk for Think-Pink Challenge. Et elles n’arriveront pas les mains vides, les participantes ont récoltés pas moins de 140 000 euros pour la recherche sur la forme de cancer la plus fréquente chez les femmes.

Le Bike for Think-Pink Challenge ne s’appelle pas comme ça pour rien : un magnifique parcours surprenant et défiant de 100 km sera proposé chaque jour aux participantes. Le coup d’envoi sera donné à Grammont. De là, elles vont découvrir la Flandre orientale et occidentale. Les nuitées sont prévues à Courtrai, à Bruges et à Messines.

Les randonneurs du Walk for Think-Pink ont comme point de rassemblement Gramont. Elles marcheront samedi et dimanche à chaque fois 30 km dans la région vallonnée. Les cyclistes, randonneurs et leurs supporters se retrouveront dimanche vers 15 h pour la grande fête de clôture du Think-Pink Challenge.

Ne laissez aucune chance au cancer du sein : bouger fait vivre

Le cancer du sein touche 1 femme sur 8. La dure réalité des chiffres que cette troupe de femmes ne veut pas accepter. Chaque cycliste a notamment récolté au moins 750 euros, et chaque marcheurs à su récolter au moins 500 euros. Elles ont fait ça de manières surprenantes : une soirée pizza, vente d’essuies de sport au sein de clubs de fitness, une randonnée sponsorisée … Et tout cela représente 140 000 euros au total. Ce montant va intégralement au Fonds SMART de Think-Pink, qui finance la recherche scientifique innovante et concrète autour du cancer du sein.

Que l’asbl récolte des fonds par le biais d’événements sportifs comme le Think-Pink Challenge, n’est pas un hasard. Bouger est une règle primordiale dans la prévention d’un cancer du sein et joue également un rôle important dans la revalidation pendant et après le traitement. Maintenant que Think-Pink entame sa 10ième année de travail, bouger fait partie intégrante de l’ADN de l’asbl. La preuve : ce dimanche il n’y aura pas que des cyclistes ou des marcheurs pour Think-Pink, mais également 74 coureurs de la Run for Think-Pink, qui vont se frotter au 20 km de Bruxelles pour la lutte contre le cancer du sein.